Saison ILE DE LUMIERE 2019
Du 17.05.19 au 08.11.19

Conservatoire de Musique et Danse de la NC

Voici la programmation 2019 du Conservatoire. Les équipes, les enseignants, les artistes invités ont le plaisir de vous proposer une belle saison artistique Île de Lumière. 


Grâce au soutien important de la Ville de Nouméa et sa volonté de maintenir une diffusion artistique au Conservatoire et de notre fidèle mécène, le CFM Indosuez conseil en investissement, nous arrivons à programmer six évènements en 2019, au lieu de cinq en 2018. Une amélioration substantielle, car par la volonté du Conseil d’Administration, nous programmons un concert international, qui nous rappelle la merveilleuse époque de la saison « Prestige ».


Comme d’habitude, l’objectif est de programmer une saison variée, où nos publics peuvent trouver leurs pôles d’attraction artistiques et nos élèves participer ou découvrir la richesse des enseignements du Conservatoire.


Un hommage sera rendu au génial compositeur de tango argentin Astor Piazzolla pour ouvrir la saison avec un ensemble orchestral et quatre couples de danseurs, c’est la « Noche Tango». 


Un récital de guitare classique offert au public par votre serviteur, dernière révérence en hommage à Alexandre Lagoya, mon maître. 


Vient ensuite le « clou » de la saison, Prestige en Île de Lumière avec l‘invitation du quintette de trompettes françaises « Trombamania».


Le secteur Danse nous propose un grand ballet : Alice au pays des merveilles, sur une musique de Joby Talbot, réunira plus de 
170 danseurs et danseuses et un couple « étoile » international. Attention, spectacle donné salle Sisia au centre culturel Tjibaou. 


L’incontournable concert de musique de chambre avec ses joyaux et chefs-d’œuvre réunira le quatuor du Conservatoire et le pianiste Vincent Adragna en octobre.


Pour clôturer cette saison, l’Université de Poitiers, notre cher partenaire de toujours, nous propose un spectacle autour du chant, de la voix et des langues, avec une co-composition des Manufactures Verbales de Nouvelle-Aquitaine et de notre ensemble vocal du Département des Musiques Traditionnelles et du Chant Polyphonique Océanien.


Un clin d’œil aux productions invitées sur ce programme (le chœur Amadeus, les arts indonésiens, une violoniste japonaise en solo et les 10 ans des CHAM avec un best of qui promet d’être émouvant) vous permet de connaître toutes les soirées programmées au Conservatoire. Bonne année artistique 2019!


Jean Pierre Cabée – Directeur du Conservatoire


INFOS PRATIQUES
Tous les concerts ont lieu dans l’auditorium du Conservatoire de Musique et de Danse de La Nouvelle-Calédonie, à Nouméa, à 20h (sauf le spectacle de Danse Alice au Pays des Merveilles qui aura lieu en salle Sisia du au Centre Culturel Tjibaou)
Après 20h, l’accès de la salle sera fermé et sera réouvert à l’entracte.


TARIFS :
Plein tarif : 2 200 F 
Tarif réduit : 1 350 F
(pour les personnes titulaires d’une carte d’aide médicale, les porteurs de la carte d’étudiant, et les jeunes de moins de 18 ans).


Gratuit pour les élèves du CMDNC


Billetterie ouverte le soir des concerts à partir de 19h au CMDNC (si places disponibles).


Paiement par carte bancaire, espèces ou par chèque. 


Aucune place ne peut être réservée par téléphone.


PROGRAMMATION DETAILLEE DE LA SAISON 2019


CMDNC Noche Tango17 MAI
NOCHE TANGO
ASTOR PIAZZOLLA


Ensemble orchestral du Conservatoire et quatre couples de danseurs


Dansé à l’origine dans les taudis et lupanars de Buenos Aires, le Tango va vite conquérir les salons de danse parisiens. Dans les années 30, de jeunes bourgeois argentins en voyage à Paris font connaître cette nouvelle danse dans les milieux cosmopolites avides de culture exotique et de sensualité latine. Paris et l’Europe entière en tombent amoureux.


Puis, le Tango donnera plus de place à la chanson. Un homme l’incarnera dans le monde entier : Carlos Gardel.


Mais dans la mémoire populaire, le Tango est aussi associé au compositeur et musicien exceptionnel,   Astor Piazzolla, dont la musique sera essentiellement le fil conducteur de cette soirée. Piano-solo, duos, (violon-guitare), quintette avec accordéon, etc. 


Quatre couples de danseurs nous transporteront dans les cabarets des quartiers populaires de Buenos Aires.


La plupart des arrangements ont été écrits par Rémy Quinne, qui sera entouré sur scène par des professeurs du Conservatoire, auxquels se joindra l’accordéoniste Chantal Larondo.


CMDNC Adios Nonino26 JUILLET
ADIOS NONINO
Récital de guitare classique
JEAN-PIERRE CABEE
Villa-Lobos, Tarrega, Barrios, Piazzolla


Jean-Pierre Cabée a été l’élève d’Alexandre Lagoya au Conservatoire  National Supérieur de Musique de Paris. Il a enseigné la guitare et dirigé le Conservatoire de Montmorency après avoir obtenu le certificat d’aptitude aux fonctions de professeur de guitare, puis le certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement artistique. Il dirige le CMDNC depuis 2002 et s’est produit activement dans le cadre des saisons artistiques proposées par l’établissement, en Nouvelle-Calédonie et dans la région Pacifique, notamment avec le Quatuor de Guitares de Nouméa.


Jean-Pierre Cabée interprètera quelques extraits du répertoire de son maître, Alexandre Lagoya. Celui-ci était élève du génial compositeur brésilien Heitor Villa-Lobos, l’héritage de ses indications originales sera dévoilé au fil des préludes et des « choros ». 


Après avoir joué Francisco Tarrega, le compositeur fétiche de Lagoya, Jean-Pierre Cabée s’aventurera sur ses propres répertoires : Amérique latine avec le compositeur paraguayen Augustin Barrios ou le célèbre argentin Astor Piazzolla, mais aussi en réhabilitant le grand guitariste hongrois du XIXème siècle, le « Liszt » de la guitare, Johan Kaspar Mertz. Un extrait de musique traditionnelle japonaise avec les variations sur Sakura viendra parfumer ce récital, dédié au public calédonien qui a vu naître son guitariste, premier professeur de l’école associative de musique (future École Territoriale de Musique), rue des frères Carcopino en 1974…


CMDNC Trombamania30 août  
TROMBAMANIA
Quintette de trompettes


Les trompettes sont à l’honneur, pour ce concert unique qui aurait pu trouver sa place dans une Saison Prestige.


Depuis près de 20 ans, Trombamania (quintette de trompettes) a su créer sa propre vision de la musique de chambre. 


Comme le confirme l’ensemble des prix remportés lors de concours internationaux, Trombamania cultive un style unique et dynamique, enrichi de collaborations artistiques variées.


Après deux albums unanimement reconnus par la critique (International Trumpet Guilde Journal…) et par le public, l’ensemble s’impose tant en France que sur les scènes internationales (Europe, Asie, USA) comme un groupe de premier plan. Depuis leur création en 1998, ils ont participé à de nombreuses émissions de télévision, notamment « la Boîte à musique » de Jean-François Zygel.


Trombamania mène en parallèle de nombreuses actions pédagogiques, rencontrant, échangeant, partageant son expérience avec de jeunes passionnés.


CMDNC Alice au pays des merveilles21 et 22 septembre 
Alice au Pays des Merveilles
Spectacle de Danse du Conservatoire
Salle Sisia / Centre Culturel Tjibaou


Le Conservatoire de Musique et de Danse de la Nouvelle-Calédonie a choisi de présenter son « Alice aux pays des merveilles » pour cette année 2019.


Le secteur danse va s’inspirer de l’univers du chorégraphe Christopher Wheeldon, et travailler sur une musique originale de Joby Talbot. Largement adapté du récit de Lewis Carroll, Nicolas Wright, le scénariste y apporte de nouvelles dimensions, et le Conservatoire y apportera une touche océanienne.


Dans cette version, Lewis Carroll est un ami de la famille et tient ensuite le rôle du lapin blanc, et Alice alors adolescente est une grande rêveuse, ce qui déplaît fortement à sa mère, femme acariâtre et méprisante. Lors d’une « garden party » donnée par ses parents, la réalité bascule et Alice décide de poursuivre le lapin blanc  toujours en retard.


Sa quête la conduit au pays des merveilles, où elle va alors croiser d’incroyables personnages, tous plus insensés les uns que les autres, qui ne s’avèreront toutefois pas si éloignés de sa réalité.


CMDNC Joyaux de la musique de chambre10 et 11 octobre    
Joyaux de la Musique de Chambre
Duos, trios, quatuor à cordes, quatuor avec piano
Mozart, Schubert, Dvorak, Brahms, Chostakovitch


La musique de chambre est la quintessence de la musique classique tant elle regorge de merveilles.


Les musiciens du Département des Cordes Frottées, Tanya Gooch, Martine Vignoud, Jérôme Marchand ainsi que leurs précieux compagnons musicaux Roland Arnassalon et Laurence Tuikalepa-Bouton mêleront leurs talents à celui du pianiste Vincent Adragna pour vous présenter un concert d’œuvres sublimes, du classique au post-romantisme.


Voici une des rares occasions pour le public calédonien de savourer un répertoire de musique de chambre varié, tant par les styles et époques parcourus que par la diversité des formations proposées. 


Trios à cordes, quatuors avec piano, sonate violon-piano, quatuors à cordes… de Mozart à Chostakovitch en passant par Dvorak, Brahms et Schubert, des joyaux qui devraient séduire toutes les sensibilités musicales, interprétés par des artistes habités par cette même passion du partage sublimée par cette forme musicale qu’est la musique de chambre.


CMDNC Passerelle marguerite7 et 8 novembre  
PASSERELLE MARGUERITE
Ôvalec
Voix de Nouvelle-Aquitaine et de Nouvelle-Calédonie, 
Ensemble de la Manufacture Verbale, Chorale « Uilu », du département de Musiques Traditionnelles et du Chant Polyphonique Océanien


Paicî, Euskara, Drehu, Lenga d’Òc, Nengone, Parlhanje, Xârâcùù, Ajië, dans ce projet, le Centre de Formation des Musiciens Intervenants (CFMI) et la Manufacture Verbale souhaitent relier les cultures de Nouvelle-Aquitaine et de Nouvelle-Calédonie autour des langues, des chants, des sons, des instruments.


Passerelle Marguerite, en langue Caac de Pouebo, «Ôvalec», est une création à la fois polyphonique, instrumentale et sonore avec pour outils essentiels d’expression, la voix, dans son utilisation parlée, chantée, mêlant amateurs et professionnels, des instruments de diverses traditions dans leur utilisation normale ou détournée et des sons enregistrés provenant de Nouvelle-Calédonie (langues, expressions, environnement naturel, témoignages).


Ce projet a pour volonté de retracer l’aventure humaine, culturelle et artistique de la collaboration entre le CFMI de l’Université de Poitiers et la Nouvelle-Calédonie. 


Le projet de création se veut collectif, il n’y aura pas d’écriture musicale en amont, il s’agit d’une co-composition.


Tarifs

Entrée
Tarif PMR (Personne à Mobilité Réduite)1 350 CFP
Tarif Réduit (-18 ans, Carte médicale, Carte Etudiant)1 350 CFP
Plein tarif2 200 CFP
Entrée Salle Sisia le 21/09 à 14h
Tarif PMR (Personne à Mobilité Réduite)1 350 CFP
Tarif Réduit (-18 ans, Carte médicale, Carte Etudiant)1 350 CFP
Plein tarif2 200 CFP
Entrée Salle Sisia le 21/09 à 18h
Tarif PMR (Personne à Mobilité Réduite)1 350 CFP
Tarif Réduit (-18 ans, Carte médicale, Carte Etudiant)1 350 CFP
Plein tarif2 200 CFP
Entrée Salle Sisia le 22/09 à 14h
Tarif PMR (Personne à Mobilité Réduite)1 350 CFP
Tarif Réduit (-18 ans, Carte médicale, Carte Etudiant)1 350 CFP
Plein tarif2 200 CFP
Entrée Salle Sisia le 22/09 à 18h
Tarif PMR (Personne à Mobilité Réduite)1 350 CFP
Tarif Réduit (-18 ans, Carte médicale, Carte Etudiant)1 350 CFP
Plein tarif2 200 CFP
Auditorium du Conservatoire de Musique et Danse de NC 17, avenue des Frères Carcopin 98800 NOUMEA