Saison ILE DE LUMIERE du Conservatoire (2018)
Du 01.06.18 au 09.11.18

CMDNC

Site internet
246315

PROGRAMMATION COMPLETE DE LA SAISON ILE DE LUMIERE 2018


Vendredi 1er juin 2018
"ITALIE BARROQUE, DU PROFANE AU SACRE"

Concert classique par l'Ensemble vocal "Pulcinella" et le quatuor à cordes du CMDNC
Auditorium du Conservatoire de Musique et Danse de NC


IDL Italie barroquePrésentation
En première partie, vous seront proposées des oeuvres profanes du XVIIème siècle : des madrigaux de Giovanni Gastoldi et de Claudio Monteverdi, une belle cantate d’Alessandro SCARLATTI et le festif concerto en ré Majeur d’Antonio VIVALDI, pour guitare et cordes. 
En seconde partie, le STABAT MATER de Luigi BOCCHERINI 


Programme
Première partie 
Giovanni GASTOLDI ( 1556-1622) 
Madrigaux a capella 
- « L’innamorato » 
- « Amor Vittorioso » 


Claudio MONTEVERDI (1567-1643) 
Madrigaux, basse continue Jérôme Marchand 
- « Ahi, sciocco mondo » 
- « Ohime dov’e il mio ben » 
- « Qual si puo dir » 
- « Son questi crespi » 


Alessandro SCARLATTI (1660-1625) 
Cantate profane, basse continue Jérôme Marchand 
- « Questo silenzio ombroso » 


Antonio VIVALDI (1678-1741) 
- Concerto en ré majeur, guitare Jean-Pierre Cabée, accompagné du quatuor à cordes du CMDNC 


Deuxième Partie 
Luigi BOCCHERINI (1743-1805) 
Version pour trois voix de soprani et pianoforte 
- Stabat mater 
L’ensemble vocal Pulcinella, accompagné par Vincent Adragna au piano


Les interprètes
L’ensemble vocal « PULCINELLA » : Florence Montana, Malie Bothorel, Flore Seydoux, Marjolaine Vollmer, Fabienne Bernet-Lefebvre, Rachel Guidi, seront accompagnées par Vincent ADRAGNA au piano. 
Direction artistique: Florence Cabée-Montana
Guitare: Jean-Pierre CABEE
Le quatuor à cordes du CMDNC : Martine VIGNOUD premier violon, Roland ARNASSALON second violon, Tanya GOOCH alto, Jérôme MARCHAND Violoncelle. 


L’ensemble vocal PULCINELLA du CMDNC 
Il a été créé en 2015 et est constitué de trios et sextuors féminins. Les chanteuses de qualité, pour la plupart devenues des professionnelles, ont toutes reçu une formation en technique vocale dans la classe de chant de Florence Cabée-Montana, professeur au Conservatoire de Musique et de Danse de la Nouvelle Calédonie. Leur objectif de travail est celui d’un ensemble de musique de chambre ou chacune des voix a sa place dans une symbiose de sensibilité commune. Leur vocation est de faire découvrir de magnifiques pages de musique vocale, aussi bien dans le domaine profane que dans le domaine sacré. L’Ensemble, toujours présent au Festival des voix du Sud, participe régulièrement à la saison Ile de Lumière du CMDNC, se produit en tournée sur le territoire calédonien mais aussi au Vanuatu. Son répertoire du XVème au XXème siècle est très diversifié Renaissance Française et anglaise, Baroque Italien, lieder Romantiques, Impressionnisme français, musique vocale du XXème. 


Le quatuor à cordes du CMDNC 
Le quatuor à cordes est composé de quatre artistes qui mêlent leurs archets avec harmonie, à l’occasion de projets marqués par la diversité. Martine VIGNOUD, Roland ARNASSALON aux violons, Tanya GOOCH à l’alto, et Jérôme MARCHAND au violoncelle, enseignent leur passion et se produisent régulièrement, en formation quatuor ainsi que dans de nombreux autres ensembles, sur les scènes musicales calédoniennes. 


Jean-Pierre CABEE
Il a été l’élève d’Alexandre Lagoya au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Il a enseigné la guitare et dirigé le Conservatoire de Montmorency après avoir obtenu le certificat d’aptitude aux fonctions de professeur de guitare, puis le certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement artistique. Il dirige le CMDNC depuis 2002, et s’est produit activement dans le cadre des saisons artistiques proposées par l’établissement, en Nouvelle-Calédonie et dans la région Pacifique, notamment avec le Quatuor de Guitares de Nouméa. 


Jeudi 5 et vendredi 6 juillet 2018
ANNEE DEBUSSY (1918-2018)
"L'AGE D'OR DE LA HARPE FRANCAISE"
Musique de chambre
Auditorium du Conservatoire de Musique et Danse de NC


IDL Age dor de la harpe2Présentation
C’est avec Claude Debussy et son trio harpe, flûte et alto (1915), que commence la période faste pour la harpe en musique de chambre. 


Deux formations majeures pour la harpe en ce début du 20°siecle : le quintette avec harpe, flûte, et cordes. 


Programme
Jean Cras : Quintette avec harpe, flûte et cordes (1930) Mouvements 1, 2, 4 
Claude Debussy : Quatuor, (quatuor à cordes), (1893) Mouvement 1 


Entracte 


Claude Debussy : Children’s corner (violon, violoncelle, harpe), (1908) 
Maurice Ravel : Sonatine (violon, violoncelle, harpe), (1905) 
Claude Debussy : Danse sacrée et danse profane (quintet avec harpe), (1904) 


Les interprètes
Harpe : Elodie Adler 
Cordes : Tanya Gooch, Martine Vignoud, Roland Arnassalon, Laurence Bouton, Jérôme Marchand 
Flûte : Isabelle Toniolo 


Jean CRAS (1879 -1932) 
La musique de Jean Cras est une musique unique en son genre. Elle n’a pas fait école et ne saurait faire école. Jean Cras est un indépendant qui a su allier la rigueur de la Schola à la mélodie libre, naturellement limpide d’un Debussy. 
C’est un mélodiste, comme son maître, Henri Duparc. Ses influences sont sa terre natale, la Bretagne (à qui il dédie son quatuor à cordes), les contrées qu’il lui a été donné d’explorer par son métier (l’Afrique, surtout) et son professeur et ami, Henri Duparc. 


Quintette pour harpe, flûte, violon, alto et violoncelle 
Dédié au Quintette instrumental de Paris, cette pièce est en quatre mouvements, les deux premiers assez animés, le troisième assez lent et le dernier très animé. La partition se termine par l'annotation suivante: " à bord de la Provence, Toulon 9 Avril 1928". Cette pièce est d’une fraîcheur que peu d’oeuvres nous apportent. Debussy nous aura charmé avec son superbe Trio pour flûte, alto et harpe, Cras nous régale avec cette formation peu commune mais aux couleurs paradisiaques. 


Vendredi 27 juillet 2018- 20h
Samedi 28 juillet 2018 - 15h et 17h30 
"PINOCCHIO" 
Opéra jazz Jeune Public pour choeurs d'enfants et sextet de jazz
Auditorium du Conservatoire de Musique et Danse de la NC


IDL PinocchioPrésentation:
Les classes à horaires aménagés musique de l'école Amélie Cosnier et du collège Georges Baudoux ont le plaisir de vous présenter leur dernière production musicale : "Pinocchio : un opéra jazz" 


Cet opéra jazz est le fruit d'un travail d'envergure mené dans l'ensemble des classes à horaires aménagés musique (C.H.A.M) du primaire et du secondaire, du CE2 à la 3ème. L’histoire de Pinocchio est mondialement connue, mais c’est bien la première fois que l’on tire de ce chef-d’oeuvre de la littérature italienne du XIXe siècle une version lyrique jazz qui se veut résolument contemporaine. La musique a été composée par Thierry Lalo, arrangeur et chanteur d'un des groupes de jazz vocal français les plus en vogue, "les Voice Messengers". Dans la lignée de "Jazz'n Faust" et de "Carmen in swing", précédents spectacles des CHAM, c'est aussi une rencontre avec des professionnels du spectacle : des musiciens-enseignants du Conservatoire et des comédiens de la compagnie "Caravane Spoutnik" dirigée par Damien Durieux. 


En créant en 1881 le personnage de Pinocchio, Carlo Collodi ne pouvait pas prévoir qu’il connaîtrait une telle popularité et occuperait un jour une telle place dans l’imaginaire collectif. Tout le monde connaît l’histoire de ce petit pantin de bois qui rêve de devenir un petit garçon et de son père Gepetto. La fée bleue, la baleine, le grillon, Jiminy Cricket dans la version de Walt Disney … Et la morale : pour devenir un vrai petit garçon on doit obéir à son père et aller à l’école ! 


Cet opéra jazz est le fruit d'un travail d'envergure mené dans l'ensemble des classes à horaires aménagés musique du primaire et du secondaire de l'école Amélie Cosnier et du collège Georges Baudoux. C’est plus de cent élèves du CE2 à la 3ème qui vont chanter à quatre voix ! Ils seront accompagnés par les musiciens et professeurs du conservatoire, et l’histoire sera contée par des comédiens de la compagnie "Caravane Spoutnik" dans une lecture théâtralisée dirigée par Damien Durieux. 


Distribution:
Le sextet de jazz : 
- Alexander Harvey : saxophone 
- Charly Dorey : trombone 
- Jérôme Villette : trompette 
- Francis Gaillot : piano 
- Jérôme Marchand : basse, contrebasse 
- Stéphane Rénier : batterie 
Direction : Stéphane Nicolettos et Tommy Mana


Jeudi 20 et vendredi 21 septembre 2018 - 20h
YENU & LES PETITS VIOLONS PRESENTENT
"AIRS DE PARTAGES 2018"
Concert voix, violons
Auditorium du Conservatoire de Musique et Danse de la NC


IDL airs de partagePrésentation:
Pour cette année 2018, "Les Petits Violons" laissent parler leurs coeurs, et invitent une nouvelle fois le groupe YENU de Maré, mené par Honoré BEARUNE, ainsi que la chanteuse calédonienne, Natacha VOLK. 


L'expérience "Airs de Partage" de 2011 de la saison Île de Lumière du CMDNC, a laissé une empreinte forte dans les esprits : on se souvient de la profondeur et de la finesse du kaneka acoustique de YENU, de la douceur des voix, se mêlant quasi naturellement au son des violons et aux couleurs des oeuvres du répertoire classique. Les Petits Violons avaient réussi ce mariage grâce au talent fédérateur d'Honoré BEARUNE, homme d'ouverture et de dialogue, mais aussi musicien et compositeur au tempérament extrêmement créatif. 


Sans prétendre représenter la musique calédonienne, Airs de Partage 2018 propose de mêler, fusionner le folk mélanésien de YENU à des oeuvres extraites principalement du répertoire post-romantique (Serge PROKOFIEV, Igor STRAVINSKY, Béla BARTOK), avec quelques incursions plus romantiques (Ludwig Van BEETHOVEN, Anton DVORAK) 


Ce choix, à priori étrange, promet de belles opportunités créatives, et l’émergence de couleurs musicales inédites. 


Egalement très appréciée des Petits Violons, Natacha VOLK rejoindra Honoré BEARUNE pour quelques duos pop et folk, voyages multiculturels qui seront magnifiés par les violons. 


Au-delà de la démarche artistique, du partage culturel et humain, il s'agit d'une démarche pédagogique : les élèves, les musiciens et le public apprécieront les charmes des différentes vagues musicales, leur étrange antagonisme et leur assemblage. Ce croisement occasionne un vrai travail en commun de création, d'arrangement et d'interprétation par les deux groupes réunis autour d'une même recherche éminemment musicale : découverte, partage, complémentarité, complicité et osmose. 


Programme
Au programme apparaîtront (listes non exhaustives):
-Des extraits des œuvres classiques :
Bela BARTOK, Danses Roumaines
Igor STRAVINSKY, L'Histoire du Soldat
Serge PROKOFIEV, -Romeo &Juliette : Masques ;  Montagues et Capulets ; Danse des Chevaliers  
-L'Amour des 3 Oranges :Marche
Ludwig Van BEETHOVEN, -9ème Symphonie
-7ème symphonie
-Des chansons du groupe Yenu, d'Honoré BEARUNE :
Orengo
Ha Menese
Wakoko
We Cicango
Tini waruma
Inu Wahae
Eroio i Madrahu oden
50 ans
Li Thaetiko
Alase
Que l'on me vienne
SDF
-Des chansons d'autres auteurs-compositeurs, en duo Natacha VOLK/ Honoré BEARUNE : 
Carole KING, You've got a friend
Traditionnel, Nengone Nengona
Mickael JACKSON, We are the World (paroles revues)


Les musiciens "Airs de partage 2018"
* Les Petits Violons : Sidney ALI, Aymeric LECOURT, Chloé MAILLAUD,  Quentin LECOURT, Sara GUIOCHET, Tanya LHOTE, Camille MARREC, Eyrinn O'CONNOR, Tsilia NGUYEN-SOREL, Graziella BEARUNE, Anjali MINATCHY, Antéa MONNIER, Vanessa VIOTTI, Clémentine BAUVALET
* Avec la participation d'anciens élèves : Marine THOLLOT, Charlotte RESENTERRA-COCHET 
* Violon, coordinatrices du projetMartine VIGNOUD et Tanya GOOCH, 
* Violoncelles : Mathieu MONNERET, Tanguy LECOURT 
* Contrebasse : Jérôme MARCHAND 
* Chant : Natacha VOLK
* Groupe YENU : Honoré BEARUNE, chant, guitare, coordinateur projet, Sinod WADRA, Chant, Guitare – Alphonse SIPA, Chant – Warawi WAKOEA, Chant – Mathias WAHNUHNU, Chant – Luc HNAIA Chant, Clavier – Dany MEINDU, Chant, Percussion. 


Honoré BEARUNE, chanteur, auteur, compositeur, chef de choeur: 
Chanteur du groupe Yenu, et l'un des leaders du groupe de kaneka Nodéak, Honoré Béaruné est aussi créateur et directeur de la chorale Alase (2006 : concert « Des racines au ciel » au Centre Culturel Tjibaou, 2007 : participation au « Festival des chants polyphoniques » de Calvi), et du groupe Yenu dont il est le chanteur principal. 


Il orchestre des chorales autour de ses propres compositions et arrange le répertoire traditionnel et religieux. L'auteur compositeur, très attaché à la recherche de la sonorité, souhaite, à travers ses oeuvres, transmettre ses ressentis et ses questionnements sur l'évolution et le développement de l'homme à travers son environnement. 


En 2011, Yenu fait appel aux instrumentistes du CMDNC : violons (Martine Vignoud et Tanya Gooch), violoncelle (Jérôme Marchand), percussions (Nicolas Hoarau). C'est la naissance du groupe Wawen, il se produira largement sur le territoire, et en particulier avec le Chapitô de NC. 


2011 sera aussi l'année de la rencontre de Yenu et de l'ensemble« Les Petits Violons » lors du 1er concert « Airs de Partage » du CMDNC, sont restées en mémoire les sonorités nées de l'association du son des violons aux voix douces et chaudes des chanteurs de Yenu. 


Depuis, la musique a égrené ses nombreuses notes de part et d'autres, « Airs de Partage 2018 » promet d'émouvantes retrouvailles, chaleureuses et riches. 


Jeudi 8 et vendredi 9 novembre 2018 - 20h 
"ROUAGES"
Fresque chorégraphique, Danse contemporaine et ensemble orchestral - Création du CMDNC
Auditorium du Conservatoire de Musique et Danse de la NC


IDL RouagesPrésentation:
"Rouage" sera une Fresque chorégraphique en 3 actes et 9 tableaux, d'une durée de 45m.
L'orchestre sera composé d'une dizaine de musiciens du conservatoire rassemblant le département classique et celui des MAA. 


La musique composée reflètera les influences du compositeur Paul Dubois : on y trouvera une musique descriptive qui mélangera la musique orchestrale, les musiques traditionnelles, les musiques improvisées. Des fichiers sons (musique concrète) seront également utilisés. Des improvisations danse / musique et musique / danse sont également prévus. 


Synopsis
Dans un monde entièrement automatisé et machinisé, un homme, simple rouage, se brise, se désolidarise. Livré à lui-même, les échos de la machine s'amenuisent petit à petit en lui tandis qu'il découvre le monde au-delà de la mécanique. S'en suit un voyage initiatique qui lui permettra d'ouvrir son propre moi intérieur. Il reviendra finalement vers la machine pour décider si elle doit être détruite ou si elle peut être changée. 


Programme
1er acte : "la machine" 
Tableau 1 : "Naissance, mouvement et mécanique" 
(Ouverture instrumentale) 
Tableau 2: «Brisé" 
Ballet robotique, une pièce se casse. 
Tableau 3 : "Fantôme" 
Un homme erre parmi les ombres, il essaye d'entrer en contact avec elles, mais n'y arrive pas. 


2ème acte : "l'exploration" 
Tableau 1 : "Seul" 
Méditation, seul, perdu, le doute laisse place au calme. 
Tableau 2 : "découverte" 
L'homme court, saute, explore, s'émerveille, tandis qu'il découvre son nouveaux cadre de vie. 
Tableau 3 :"Rencontre" 
Face à face avec son alter ego, chacun se pousse dans ses retranchements. 


3ème acte : "boucle" 
Tableau 1 : "retour" 
La machine est toujours là, dans l'ombre de sa conscience. 
Tableau 2 : "métamorphoses" 
Il tente de s'insérer dans la machine sans perdre sa nouvelle part d'acquis. 
Tableau 3 :"final" 
Final instrumental.


Distribution:
- Paul Dubois : Composition / guitares/ basse / didgeridoo / synthé 
- Jérome Villette : Direction / trompette 
- Charlie Dorey: Trombone / tuba / sax 
- Martine Vignoud : Violon 
- Tanya Gooch : Violon / alto 
- Jérome Marchand : Violoncelle / basse / contrebasse / cor 
- Isabelle Toniolo : Flûte 
- Stéphane Rénier : Batterie / Percussions 
- Christine Josué : Xylophone / percussions 
- Vincent Adragna : Piano 
- Julie Crétual : Chorégraphie, et l’ensemble des élèves des cours de danse contemporaine. 


RENSEIGNEMENTS PRATIQUES


Le Conservatoire de Musique et de Danse de la Nouvelle-Calédonie est un établissement artistique contrôlé par l’Etat, classé « Ecole Nationale de Musique » 
Adresse : BP 4992 - 17, avenue des Frères Carcopino - 98847 - Nouméa Cedex 
Téléphone : 24.63.15 / Télécopie : 24.02.06 
Courriel : contact@cmd.nc Site web : www.cmd.nc ainsi que notre page Facebook 


Concerts Ile de Lumière : 
Prix des places : 2.200 F.CFP 
Tarifs réduits : 1.350 F.CFP (Elèves du CMDNC, titulaires de l’aide médicale, porteurs de la carte étudiant, jeunes de moins de 18 ans) 
Gratuits pour les élèves du CMDNC 
Billetterie ouverte le soir des concerts à partir de 19h au CMDNC (si places disponibles).Paiement par carte bancaire, espèces ou par chèque. 


Tous les concerts ont lieu dans l’auditorium du Conservatoire de Musique et de Danse de La Nouvelle-Calédonie, à Nouméa, à 20h, sauf pour « Pinocchio », qui sera donné le vendredi 27 juillet à 20h, et le samedi 28 juillet à 15h et 17h30. 


Dates & horaires

  • Le 20/09/2018 de 20:00 à 22:00 > "Airs de Partage 2018"
  • Le 21/09/2018 de 20:00 à 22:00 > "Airs de Partage 2018"
  • Le 08/11/2018 de 20:00 à 22:00 > "Rouages" fresque chorégraphique
  • Le 09/11/2018 de 20:00 à 22:00 > "Rouages" fresque chorégraphique

Tarifs

Entrée
Tarif réduit (cartes AMG, étudiant,-18 ans)1 350 CFP
Tarif réduit (Personne à Mobilité Réduite)1 350 CFP
Plein Tarif2 200 CFP
Auditorium du Conservatoire de Musique et Danse de NC 17, avenue des Frères Carcopin 98800 NOUMEA