LA BAIE DES DAMES
Du 10.07.20 au 11.07.20

Compagnie Origin'

LA BAIE DES DAMES
Par la Compagnie Origin'
Spectacle de danse contemporaine avec quatuor à cordes de Schubert en live
Durée: 45 mn

Tout public à partir de 5 ans


Synopsis : 


"J’ai été condamnée aux travaux forcés après avoir volé de la nourriture pour survivre. Comme lieu de déportation, j’ai eu le choix entre la Guyane, dont la réputation me fait si peur, et la Nouvelle-Calédonie. C’est dans cet « Eden » que je vais devoir purger ma peine et y mourir un jour…  » Odile Krakovitch, Les femmes bagnardes


C’est un réel coup de cœur qui est à l’origine de ce spectacle autant pour Schubert et son quatuor à cordes interprétant cette œuvre magistralement connue de La Jeune Fille et la mort, que pour l’histoire du Bagne Calédonien. Le bagne s’est imposé tout naturellement comme cadre logique de la pièce parce qu’il fait l’identité de ce territoire et participe fortement à son patrimoine, avec tous ces vestiges qui se dressent ici et là sur l’île. C’est donc dans cette démarche que les six danseuses de La Compagnie calédonienne Origin’ se sont emparées de cette histoire.


S’appuyant sur la lecture des Femmes Bagnardes d’Odile Krakovitch, le travail chorégraphique de la pièce s’est écrit au fil des quatre mouvements choisis du quatuor à corde de Schubert, joué en live par des musiciens du Conservatoire de Musique et de Danse de la Nouvelle-Calédonie, en s’interrogeant sur les thématiques de l’exil, l’isolement et la survie.


Elles sont catin ou femme trompée, elles sont voleuse ou femme battue, elles sont des femmes, parmi tant d’autres, à destination de la Calédonie et de son bagne. Dépossédées de leur liberté, elles sont dépossédées de leurs biens, pour revêtir l’uniforme terne de la prisonnière.


Distribution :


Danseuses : Aude Coulon, Julie Crétual, Delphine Dulac, Julie Fortin, Véronique Nave, Houy-Sy Thao
Musiciens: Tanya Gooch, Jérôme Marchand, Martine Vignoud, Julien Dabonneville
Création lumière : Lo-Ammy Vaimatapako


Une co-Production : Origin' / ADCK - Centre Culturel Tjibaou (2011)


Presse et médias : 


C’est très beau , efficace, empreint à la fois de force et de grâce. Un magnifique spectacle. Reg’Arts


On est séduit de bout en bout par leur engagement autant que par la précision de leur technique. Mondes francophones


La chorégraphie des danseuses se fond dans un sublime jeu de lumière et de décor et l’ensemble renvoie parfaitement le spectateur dans l’univers du bagne. Les Nouvelles-Calédoniennes


Du bel ouvrage, un bel ensemble dans la danse… l’expression d’une vraie solidarité ! Revues-spectacles.com

Dates & horaires

  • Le 10/07/2020 de 20:00 à 21:00
  • Le 11/07/2020 de 18:00 à 19:00

Tarifs

Entrée
Personnes à mobilité réduite2 000 CFP
Tarif réduit (5-12 ans inclus)2 000 CFP
Tarif normal2 500 CFP

Points de vente physiques

Doc'Optic City
20, rue d’Austerlitz au centre NOUMEA
dans la galerie Compact Mégastore
Doc'Optic Ducos
33, route de la baie des Dames NOUMEA
en face de Bureau Vallée
Auditorium du Conservatoire de Musique et Danse de la NC 17 avenue des Frères Carcopino Centre-Ville 98800 NOUMEA